Degré 5 | 16

de Séjournet de Rameignies 

degré 5 
Amédée de Séjournet de Rameignies
coll. Eric de Séjournet

degré 516 - Amédée-Victor-Joseph-Marie-Ghislain de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °château de Rameignies 30 décembre 1855, † Tournai 11 juin 1928, bourgmestre de Pipaix, x Pipaix 2 mai 1882  

degré 517 - Lucie-Valentine-Antonia-Marie-Josèphe-Ghislaine Fontaine de Ghélin, ° Gentbrugge 29 septembre 1861, † Toulouse (France) 28 janvier 1935. Ils eurent deux enfants : Yvonne (° château de Pipaix 1 août 1885, † Ath 28 décembre 1971, x Pipaix 16 mai 1905 Edouard-Joseph Parthon de Von (chevalier 1932), ° Horrues 12 novembre 1881, † Béclers 13 septembre 1945, vice-consul de France pendant la guerre 1914-1918, vice-consul d'Espagne et d'Argentine à Tournai, directeur de la banque Jules Joire à Tournai), et André.

Le tableau d’ascendance de Lucie Fontaine de Ghélin s’appuie principalement sur les familles Fontaine de Ghélin, Le Fevere de Ten Hove, d’Hoop, du Bois dit van den Bossche et d’Herdersem, et van Austin. Ses aïeuls remplirent des fonctions telles que conseiller et receveur général héréditaire de la haute et basse châtellenie d'Audenaerde (Jacques Le Fevere, 1720-1804), actuaire des Etats de Flandre à Gand (François-Dominique d’Hoop, 1737-1808), vice-président au conseil souverain de Malines (Guillaume Gielis-Hujoel, 1675-1735), bourgmestre de Bruxelles (François chevalier de Dongelberghe, 1590-1648 ; Henri de Dongelberghe entre 1590 et 1624 ; Charles van Brecht, en 1559 et 1577 ; Roelant van der Noot, en 1537), bourgmestre d’Anvers (Edouard van der Dilft, entre 1585 et 1602 ; François van der Dilft, en 1537 et 1540 ; Jean van der Dilft, en 1498), bourgmestre et Landhouder de la ville et de la châtellenie de Furnes (Philippe de Crombrugghe, en 1622 et 1623), grand bailli du Pays de Waes (Gérard de Clercq, en 1620 ; Baudouin de Nève en 1500), bourgmestre de la ville de Termonde (Jean de Nève, 1551/), bourgmestre de Bruges (Jacques Pardo, en 1623, 1629 et 1630 ; Jean Pardo, en 1571, 1584, 1585, 1588, 1589, 1591 et 1592), bourgmestre et haut pointre de la ville et châtellenie de Courtrai (Philippe de Crombrugghe, entre 1583 et 1596), prévôt général de l'hôtel de Charles-Quint (Thierri de Bourgogne de Herlaer, /1565), vice-amiral des galères du roi d’Espagne (Don Gaspard de Valdez (15ème s.), gouverneur du château de Gand (Jean de Aranda (15ème s.). Cette ascendance rejoint également diverses personnes qui furent reçues dans les différents lignages de Bruxelles, notamment le Lignage Sweerts (Guillaume Gielis-Hujoel en 1703 ; Jan van Cotthem en 1504 ; Jan van Sainte Guericx entre 1361 et 1368), le Lignage Roodenbeke (Pierre du Bois dit van den Bossche en 1693 ; Jan Clutincx en 1376), le Lignage Sleeus (Charles vicomte de Dongelberghe en 1649 ; Charles van Brecht entre 1559 et 1577 ; Hénin van der Hellen en 1376), le Lignage Coudenbergh (Joannes Offhuys, /1445 ; Jean de Hertoghe en 1376), et le Lignage Serhuyghs (Willem Pipenpoy, 13ème s.)

degré 5

Livre de raison des Séjournet | tome 4 | ANCÊTRECLOPÉDIE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017

Les commentaires sont fermés.