Degré 3 | 4

de Séjournet de Rameignies

degré 3 degré 3

degré 34 - Adrien de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °Liège 17 août 1924, †Bolderberg-Zolder 21 mai 1996, y inhumé sur la Pelouse d’Honneur. Volontaire de guerre au 20e Bataillon de Fusiliers « Résistance » du 21ème Groupe d'armée britannique, nommé sous-lieutenant de l’Infanterie le 26 mars 1946, officier des Troupes blindées au 3ème Régiment de Lanciers (1950), puis au Centre d'Instruction des Troupes blindées à Bourg-Léopold (1952-1970), Ground Liaison Officer (GLO) au 10ème Wing des Chasseurs-Bombardiers à Kleine-Brogel (1970-1975), x 1951 

degré 35 - Anne van de KERCHOVE ( tome 4 | Ancêtreclopédie | van de Kerchove), °1927, volontaire Saint-Vincent de Paul pendant la Seconde Guerre mondiale, médaille de Reconnaissance de la Croix-Rouge, fille de Baudouin, volontaire de guerre 14-18 au 3ème Régiment de Lanciers (bataille d’Orsmael), et de Marie-Simonne de la KETHULLE de RYHOVE. Anne descend par sa mère de Jehan I Séjournet ! Ils eurent Eric, Christian (x Dominique Biemans), Etienne (x Annick de Wilde d'Estmael), et Thierry (x Anne Coppieters 't Wallant)

Le tableau d’ascendance d’Anne van de KERCHOVE s’appuie principalement sur les familles van de Kerchove, de la Kethulle de Ryhove, Deudon d’Heysbroeck, de Schoutheete de Tervarent, Cossée de Maulde, Scheppers, de la Kethulle de Bolsele de Ryhove et de Munck. On y retrouve des aïeuls qui remplirent des fonctions telles que conseiller provincial de la Flandre Occidentale (Werner de la KETHULLE de RYHOVE), bourgmestre de Saint-Nicolas (Waes) (Amédée de Schoutheete de Tervarent, chevalier; François de Munck, 1822/1845), avocat, premier lieutenant de la Garde civique de Tournai (Jules van de Kerchove, 1830), sénateur (François de Munck), capitaine d’escadron par les Etats de Hainaut (Jean-Baptiste Cossée de Maulde, vicomte, 1790), échevin de Malines de 1771 à 1782 (André Deudon, 1771/1782; Corneille–Joseph Scheppers, premier échevin), échevin des Parchons de Gand (Louis de la KETHULLE; Jean-François Schoorman, 1785/1794), président du collège électoral de l'arrondissement de Termonde en 1792 (Henri Schoutheete, chevalier), député aux Etats de Flandre (Mathieu, vicomte de Moerman d’Harlebeke), vice-président du Grand Conseil de Malines en 1774 (Pierre Deudon), colonel de cavalerie dans les gardes wallonnes en Espagne (Nicolas de la KETHULLE), bourgmestre de Kallo au Pays de Waes (Jean-Baptiste Versmessen), grand bailli de Beveren (Baudouin-Adrien Nys), grand bailli du Pays de Waes (Mathieu, vicomte de Moerman d’Harlebeke; Robert-Jean, vicomte de Moerman d’Harlebeke, 1754; Jacques van der Sare, 1729 ; Servais de Recourt, dit de Licques, 1631; Philippe de Recourt de Licques, 1603; Servais de Steelant), premier échevin de la Keure de Gand (François della Faille), grand prévôt de Tournai (François de Ayassasa), bourgmestre de Courtrai (François-Robert Moerman, 1738; Gaultier van der Gracht ,1588 ; Gaspard Gheys, en 1628, 1633, 1639 et 1640), bourgmestre de Termonde (Pierre-Jacques Schoutheet, 1694/1696, 1697, 1700/1707, 1713/1717, 1725/1727 ; Emmanuel de Waepenaert, 1758), conseiller régent au Conseil suprême des Pays-Bas à Vienne, trésorier général de la ville et banlieu de Tournai et Tournésis (François-Gaston (de) Cuvelier), lieutenant-prévôt de Valenciennes (Jacques de Pamart), lieutenant gouverneur des villes et châtellenie d'Ath (Robert Scorion; Charles d’Ysembart), conseiller-trésorier général de la ville de Tournai (Jacques-Joseph Preson), bourgmestre d'Ath (Louis de le Tenre ; Philippe IV de la Kethulle, 1631 ; Jean de le Vielleuze, 1653-1654; Louis Mahieu; Jean Marescault; Jacques d'Ysembart de 1607 à 1609 et de 1613 à 1621), mayeur de Saint-Omer (Julien-Joseph, comte de la Tour-Saint-Quentin), mousquetaire du roi Louis XIV (Alexandre de Carondelet), receveur de la ville de Bruxelles en 1655, 1656 et 1657 (Henri Buelens, admis au Lignage Sweerts le 26 juin 1659), bourgmestre, puis bailli de la ville, keure et franchise d'Eecloo (Charles van de Kerchove), gouverneur capitulaire de Bilbao (Don Nicolas de Ayasasa), maïeur d'Antoing (Louis Canne), général-major d'une terce de 15 compagnies d'Infanterie et Commandant des Troupes tirées de Bouchain (Antoine de Carondelet, 1631), bourgmestre de Thuin (Antoine de Wolff, 1643), grand-bailli, capitaine et châtelain des villes, château et châtellenie de Courtrai (Don Juan de Robles, 1590), gouverneur de Lille, Douai et d'Orchies (Don Juan de Robles, 1593), bourgmestre du Franc de Bruges (Antoine del Rio y Ayala, 1612 et 1633; Antoine de Liedekerke, 1576), bourgmestre d’Anvers (Adrien de Heylweghen, 1585-1587), bourgmestre de Liège (Conrard van der Heyden a Blisià, en 1640, 1659, 1664, 1670 et 1675; Guillaume van der Heyden a Blisià, en 1616 et 1626; Mathieu de Trouillet), président du Conseil de Flandre (Jacobus van Bogaert), gouverneur du Quesnoy (Adrien d’Esclaibes), lieutenant-général des armées de S.M. Catholique, gouverneur de Bouchain (Paul de Carondelet), bourgmestre d'Enghien (Jean Rebz entre 1602 et 1622), mayeur d'Arras (Jean de Loueuse), gouverneur de Philippeville, du conseil de guerre du roi et puis gouverneur et capitaine-général des provinces de Frise, Groninghe, Ommelande et de la Drente (Don Jaspard de Robles), grand bailli de la ville et de la châtellenie de Courtrai (François Damant)

 

Livre de raison des Séjournet | tome 4 | ANCÊTRECLOPÉDIE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017

Les commentaires sont fermés.